Historique du Marché artisanal

Petite histoire du marché Artisanal du Landeron :

L'Idée
C'est en 1992 que l'Association de la Vieille Ville du Landeron décide de prévoir pour l'année suivante un Marché Artisanal dans l'enceinte du Vieux Bourg du Landeron et ceci en raison de la forte demande d'artisans d'exposer durant la Brocante. Cette idée prend également toute son importance en regard des anciens marchés du samedi qui regroupaient maraîchers, commerçants du Bourg et autres exposants ; marchés disparus depuis par manque de fréquentation.


Le Pourquoi
La volonté majeure du comité d'organisation étant de promouvoir la qualité et l'authenticité des objets durant la Brocante il fallait donc créer une nouvelle manifestation ouverte aux artisans de tout genre et produisant leur propre marchandise.

La 1ère Edition
Donc, 1993 fut la première édition du Marché Artisanal rencontrant un franc succès tant auprès des exposants, qui furent fort nombreux pour cette première (75 participants !), que pour le public qui accourut en grand nombre pour découvrir cette merveilleuse marchandise et cette atmosphère très conviviale.

La Participation
Le Comité avait prévu d'organiser cette manifestation le jour précédent la Fête des Mères en Suisse et, depuis lors, cette date reste inchangée ; le nombre des exposants a passé de 75 à 100 et une liste d'attente existe à ce jour vu que la volonté du Comité est de garder la surface d'exposition uniquement dans l'enceinte du Bourg.

L'Evolution au fil des ans
Les enfants ne sont pas oubliés durant le Marché Artisanal puisque des stands spécialement créés à leur attention permettent à ces chérubins de réaliser un objet qu'ils offriront à leur Maman le lendemain.
Un horticulteur du lieu propose également ses produits où la part belle est faite aux fleurs.
Des animations musicales sont également de la partie pour agrémenter cette belle journée.

Le Musée
Situé au coeur du Bourg dans l'ancien Hôtel de Ville, le Musée du Landeron ouvre ses portes toute la journée pour y découvrir ses collections et une exposition temporaire.

La Restauration
Des stands, permettant de se désaltérer ou de déguster des spécialités régionales, font partie de la Fête et les deux restaurants situés dans l'enceinte du Bourg accueillent les plus affamés.

 petite_histoire_du_marchae.pdf (pdf, 1 Mo)